THEME 2018

– LE FUTUR SE CRIE AUJOURD’HUI –

 

Un cortège d’insoumis pour définir ensemble le périmètre de nos folies créatives avec pour seul compagnon de route la plus entière des ferveurs.

 

LE FUTUR

Pour cette édition 2018, notre rêve est de faire éclore vos propositions les plus audacieusement fantasmées pour demain. On rêve. On pourrait même s’arrêter là : on RÊVE. On rêve d’un futur qui soit exclamation et non suspension. On rêve d’un futur qui s’écrit, se crée et se crie. On fantasme ou on craint le jour d’après. On nous serine que demain est un verbe sans lendemain.

Est-ce un demain ancré dans le sublime ou asservi dans les abîmes qui nous attend ?

SE CRIE

La force de l’indignation ou la contrainte de l’acceptation. Si on considère que chaque seconde contient un Monde, il est vitale que chacune d’elle compte. Il est essentiel que chaque parcelle du temps vibre. Il est urgent que s’exprime fort l’âme des artistes. On ne combat pas avec timidité. On ne se bat pas avec des épées en mousse. On ne crie pas à demi-mot. On ne prétend pas.

On espère on jouit, on hurle.

Quel futur imaginé pour ceux qui ont décidé de ne jamais baisser les paupières ?

AUJOURD’HUI

Il faut que le Bien fasse du bruit. Il faut que le Bon revienne. Il faut que le Beau rayonne. C’est dans l’espérance de maintenant que se trouve la victoire de demain. C’est l’ordre, le mérite, la bienveillance, l’observation, le combat, la vision, la proposition, l’amour que se trouve la victoire de la solidarité ou le triomphe du malin.

Demain est trop loin déjà. C’est aujourd’hui qu’il faut espérer, jouir et hurler.

Il faut que les cris résonnent.

Un maximum de pétales sur vous et sur le Monde.

Laura


>>> Proposer une candidature